Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

De bon chœur chante pour le CHUN

Ils n’avaient qu’une prétention : celle d’avoir le plaisir de chanter. Ce plaisir était partagé par tous, en cette après-midi musicale, au centre de Gérontologie du CHU de Nîmes (CHUN). La chorale « De bon chœur » avait donné rendez-vous aux résidents de Serre Cavalier pour un moment de partage festif, placé sous le signe de la bonne humeur.

Le temps n’était peut-être pas de la partie en ce pluvieux début du mois de novembre, mais le soleil était dans le cœur de tous, dans le hall de l’Amandier. Sous la houlette du chef de chœur Catherine Pavard, la joyeuse bande de choristes a entonné les plus grandes mélodies du répertoire français, de Brel à Brassens, en passant par Les Frères Jacques. Les douze facétieux chanteurs n’ont pas hésité, tout au long du concert, à se déguiser en fonction du registre abordé. Toques de cuisiniers (pour La Confiture des Frères Jacques), couronnes de fleurs (pour un chant traditionnel russe), cornes de taureaux (pour Une jolie fleur de Georges Brassens), la bande de copains a distillé la bonne ambiance parmi les résidents, leurs familles et les personnels du centre.

« Nous sommes venus à l’invitation du Lions Club Nîmes doyen. C’est une petite chorale amicale qui s’est créée il y a quelques années au cours d’une soirée. À l’époque, nous étions quelques-uns à pousser la chansonnette autour de Catherine Pavard, qui est professeur de piano. Désormais, la chorale compte 18 membres » confiait Jean-Luc Deffrennes, chanteur.

C’était une toute première fois pour la chorale « De bon chœur » qui ne s’était encore jamais produite devant un public. Pourtant, les chanteurs ont fait preuve d’une grande maîtrise et se sont même payé le luxe de chanter en russe et en anglais. Les résidents, conquis, ont demandé un rappel pour le chant traditionnel slave.

« Le récital de Daniel Offe, qui chantait Jean Ferrat, avait visiblement plu aux résidents de Serre Cavalier. Nous sommes heureux d’avoir pu réitérer l’expérience avec un genre différent, une chorale très gaie et ravie d’avoir pu se produire devant nos aînés » déclarait Sylvie Bouzanquet, présidente du Lions Club Nîmes doyen.

Preuve que la musique possède des vertus magiques : à la fin du concert, les nuages avaient disparu…

 
Viadeo Partager
Viadeo Partager
  • Partenariats


Le CHU de Nîmes est membre de MUSE (Montpellier Université d'Excellence)

Le CHU soutient la candidature de Nîmes au patrimoine mondial de l'Unesco

Les associations présentes au CHU de Nîmes