Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

#PlasmaCup : le 1er challenge inter-étudiant du don de plasma, organisé par l'EFS, arrive à Nîmes !

Lundi 06 Novembre, l’Établissement français du sang (EFS) Midi-Pyrénées a lancé un défi aux établissements scolaires de Nîmes : la #PlasmaCup. L’école qui aura envoyé le plus d’étudiants donner leur plasma avant le 22 décembre remportera le Trophée de la Solidarité de la ville de Nîmes !

Ces huit semaines de compétition ont pour but de sensibiliser les étudiants nîmois au don de plasma, moins connu mais tout aussi important que le don de sang. Près de 21 établissements nîmois ont relevé le défi et sont prêts à sensibiliser leurs étudiants à ce geste solidaire.

Après un triomphe montpelliérain, la #PlasmaCup entre dans les arènes de Nîmes

Près de 70 étudiants se sont déplacés jusqu’à l’EFS de Montpellier pour donner leur plasma à l’occasion de la première édition de la #PlasmaCup qui se déroulait du 18 avril au 12 mai, créant une émulation auprès des jeunes Montpelliérains. Le 1er juin, l’EFS de Montpellier avait alors reçu, dans ses locaux, étudiants, chefs d’établissements, et représentants des associations étudiantes pour une soirée de remise des prix. Cette réussite sans précédent sera-t-elle surpassée ? L’EFS de Montpellier y compte bien, puisque une seconde édition est organisée du 06 novembre au 08 décembre.

Mais Nîmes n’a pas dit son dernier mot, puisque la capitale gardoise a décidé de concourir elle aussi ! Les 21 établissements scolaires nîmois participants doivent donc mobiliser un maximum d’étudiants, professeurs et salariés du 06 novembre au 22 décembre.

Une fois la compétition terminée, l’établissement qui aura envoyé le plus d’étudiants donner leur plasma (au prorata de son effectif) recevra le Trophée de la Solidarité ainsi que des lots décernés par les partenaires de l’opération.

Le CHU de Nîmes, Ubisoft Montpellier, TimeXperience et La Tabletterie remercieront également les deux autres établissements sur le podium.

Un challenge original pour sensibiliser le jeune public au don de plasma

Un certain nombre d’étudiants nîmois se mobilisent déjà pour le don du sang, notamment en se rendant dans les collectes organisées au sein de leurs établissements scolaires. Pourtant, ils ne connaissent pas forcément le don de plasma qui demande davantage d’investissement :

  1. il est nécessaire de prendre rendez-vous en amont - un seul numéro : 0800 972 100
  2. se déplacer jusqu’à l’EFS – Campus hospitalo-universitaire Carémeau, Rue du Professeur Debré
  3. avoir 1h30 de disponibilité pour se consacrer à ce geste

La #PlasmaCup est alors un moyen ludique de déclencher le passage à l’acte chez ces étudiants de l’EGC, ISEN Yncréa, ETP Espace Bourgier, Faculté de Médecine, Pigiers, CNAM, Université de Nîmes, IFAG, IFC, IUT de Nîmes, IMN, IPESUD, Ecole d’hôtellerie et de management Vatel, E.S.P.E, Institut d’Alzon, Créajeux et les lycées Alphonse Daudet, Philippe Lamour, Ernest Hemingway, Voltaire, Albert Camus.

Mobiliser les étudiants via leur outil de prédilection : les réseaux sociaux

Le #PlasmaCup est fortement relayé sur les réseaux sociaux, et notamment Facebook, Twitter et Instagram. Les jeunes Nîmois accueillis pour le challenge peuvent d’ailleurs, s’ils le souhaitent, affirmer un engagement plus fort encore en se prenant en photo et en relayant leur geste solidaire sur leur réseau social préféré, comme l’ont fait les Montpelliérains avant eux.

Tendre le bras vers les autres : tout le monde (ou presque !) peut le faire

Pour donner son plasma, il suffit d’être âgé de 18 à 60 ans, peser plus de 55kg et ne pas présenter de contre-indication médicale.

Aujourd’hui, aucun traitement ni médicament de synthèse ne peut se substituer aux produits sanguins. L’enjeu autour de la #PlasmaCup est donc de taille : ce challenge est un véritable atout pour l’EFS dans l’atteinte de ses objectifs, à savoir répondre aux besoins des malades et sensibiliser les futurs donneurs de demain.

À propos de l’EFS

Grâce au don de sang, donneurs et receveurs sont au coeur de l’économie du partage.

Les 10 000 collaboratrices et collaborateurs, médecins, pharmaciens, biologistes, techniciens de laboratoire, chercheurs, infirmiers, équipes de collecte de l’Etablissement français du sang, en lien avec des milliers de bénévoles, s’engagent au quotidien comme dans les circonstances exceptionnelles pour transformer les dons en vies et soigner ainsi 1 million de patients par an. Opérateur civil unique de la transfusion sanguine en France, l’EFS a pour mission principale l’autosuffisance nationale en produits sanguins. Il s’investit par ailleurs dans de nombreuses autres activités, comme les analyses de biologie médicale, la thérapie cellulaire et tissulaire ou la recherche. Au-delà de la qualification des dons, les laboratoires de l’EFS réalisent différents types d’analyses biologiques, hématologiques et immunologiques. Des examens indispensables dans le cadre d’une transfusion mais également d’une greffe d’organe, de tissus ou de cellules. Avec plus de 500 millions d’actes réalisés par an, l’EFS est le plus grand laboratoire de biologie médicale de France. L’Etablissement français du sang est présent sur l’ensemble du territoire à travers ses 128 sites pour être au plus près des donneurs et des malades et des blessés et porter ainsi des valeurs sans équivalent.

 
Viadeo Partager
Viadeo Partager
  • Partenariats


Le CHU de Nîmes est membre de MUSE (Montpellier Université d'Excellence)

Le CHU soutient la candidature de Nîmes au patrimoine mondial de l'Unesco

Les associations présentes au CHU de Nîmes